Actualités

Commerce électronique au Québec: quels sont les vrais enjeux?

Alors que 80% des dépenses faites en commerce électronique par les Québécois vont à des entreprises de l'extérieur de la province, comment s'assurer que le e-commerce d'ici fleurisse?

Maintenant bien ancré dans la province, l'achat en ligne y représentait, en 2013, 7,3 milliards $. Les groupes démographiques traditionnellement peu enclins à ce type d'achat sont même de plus en plus nombreux à l'adopter, et celui-ci se démocratise rapidement; l'achat sur appareil mobile a plus que doublé entre 2012 et 2013.

Néanmoins, 80% des retombées du commerce électronique au Québec profitent à des entreprises de l'extérieur. Les organisations québécoises sont-elles arrivées trop tard sur ces canaux? Est-il possible de renverser la tendance? Comment se démarquer en commerce électronique, et faire fleurir ses affaires?

Ce sont lelss questions qu'explorera Mathieu Halle, président et fondateur du Regroupement des commerçants électroniques du Québec, lors de sa présentation à Boomerang la conférence 2014. Il partagera son analyse des défis et des opportunités qui se dressent devant les e-commerçants Québécois, et exposera les pistes de solutions pour faire du Québec une province où fleurissent les affaires électroniques.

Internet des objets, réseaux sociaux, mobilité, stratégie numérique, design d'interface, crowdfunding, e-commerce, big data, contenu numérique, ville intelligente; cette année, Boomerang la conférence dressera le portrait d'un monde ou physique et numérique convergent, créant de toutes nouvelles opportunités marketing pour les annonceurs. Pour consulter le programme de l'événement et pour vous y inscrire, cliquez ici.

Boomerang la conférence 2014 est une initiative des Éditions Infopresse, présentée par Microsoft en collaboration avec Adviso, AOL/Le Huffington Post Québec, CNW Telbec, Drakkar, Kijiji, Newad, Obox Média, Olive Média, TP1 et W.illi.am/, en association avec l'Association des professionnels de la communication marketing, IAB Canada et Republik. L'identité visuelle et numérique de l'événement est signée Folklore. Celui-ci s'inscrit dans le Printemps numérique.